Aller au contenu principal

Candidat(e) des membres 2019

Les candidats peuvent rédiger leur exposé en français ou en anglais. L’ACEI publiera les énoncés bilingues s’ils sont fournis dans les deux langues, mais elle ne les traduira pas au nom des candidats.

Énonce du (de la) candidat(e) :

Mon expertise variée réside dans le risque et la gestion financière; y compris la planification des activités, la planification stratégique, l'analyse d'aide à la décision, la mesure du rendement, les rapports du conseil, les politiques et procédures, les contrôles de processus et les conseils en gestion. Pendant la majeure partie de ma carrière, j’ai occupé des postes de conseil dans quatre des cinq plus grandes banques du Canada, accompagnant les hauts dirigeants dans leur cheminement, parfois dans l’inconnu, ce qui peut être décourageant. Je comprends ce que cela fait, comme souvent et au cours de ma propre carrière, j’ai vu des cadres supérieurs être mis à l’épreuve et moi-même mis à l’épreuve par des obstacles tout en déployant de grands efforts pour élaborer et appliquer efficacement des stratégies pertinentes. Mon soutien de leur enquête était un mélange de mon expertise en aide à la décision et d'une vaste expérience en gestion financière et en gestion des risques, ainsi que d'un profond intérêt pour le comportement du leadership et son incidence sur les résultats.

J'ai également co-fondé une société Internet, 3rd Sector Network Inc. (“3NInc.” Ou “3SN”), qui vise à fournir des solutions spécialisées, abordables et faciles à mettre en œuvre au secteur à but non lucratif. Auparavant, j'étais vice-président & Contrôleur des finances pour le groupe de sociétés financières Northern (qui comprenait Northern Financial Inc., Northern Securities Inc. et Jaguar Financial Corporation). J’ai également occupé des postes de direction au sein de la Banque CIBC: directeur principal - Mesure, surveillance et contrôle des risques opérationnels (ORMC), directeur exécutif / spécialiste principal des finances - Finance de la gestion de patrimoine et directeur exécutif / contrôleur des finances - Finance mondiale, Finance des marchés mondiaux; Banque Scotia, Scotia Capitaux: Gestionnaire principale - Soutien aux méthodes d'exploitation, budgétisation et analyse commerciale; BMO Nesbitt Burns: Gestionnaire - Planification financière / Prévisions; et Banque Royale du Canada: analyste financier principal, Institutions financières et commerce.

J'ai étudié à la Pace University - Lubin School of Business de New York, titulaire d'un MBA en finance multinationale et commerce international, d'un BAA en comptabilité et systèmes d'information et de deux certificats professionnels en gestion du marketing international et en systèmes d'information, respectivement.

Tout ce qui précède me donne une perspective unique à partir de laquelle le conseil d'administration de CIRA bénéficiera d'idées nouvelles et différentes. Je comprends l'importance d'une bonne gouvernance et d'un bon leadership. Mais plus important encore, je me suis toujours intéressé au fonctionnement d'Internet, à son évolution et aux moyens de le protéger efficacement, et je suis désireux et désireux de servir / participer / apporter un soutien à l'élaboration de politiques de gouvernance qui: aidera dans ce processus. Peu importe ce que je sais, mes connaissances sont limitées et, à ce titre, je considère cela comme une opportunité d'en apprendre le plus possible sur notre communauté canadienne d'utilisateurs afin de devenir un membre efficace du conseil d'administration de CIRA.

Je suis discipliné, j'aime les gens, je m'entends bien et je travaille bien avec la plupart des gens, et je pense pouvoir faire la différence.

Curriculum vitae du (de la) candidat(e) :


Réponses aux questions obligatoires:

1. Expliquez, de votre point de vue, ce que l'ACEI fait et pourquoi son rôle est important.

L'Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI), une organisation à but non lucratif basée sur ses membres, est le gardien de l'Internet pour tous les sites Web basés au Canada (enregistrés en tant que domaines .CA) au Canada ou à l'étranger. Ils élaborent et mettent en œuvre des politiques qui soutiennent la communauté Internet du Canada.
Ils sensibilisent les Canadiens à l’importance d’enregistrer les sites Web canadiens en tant que domaines .CA; et sur le processus d’enregistrement d’un domaine .CA, depuis la recherche du domaine au choix du registraire, en passant par l’enregistrement du nom de domaine .CA, jusqu’à la procédure à suivre après l’enregistrement.

Dans le cadre de son programme d'investissement dans les communautés, l'ACEI soutient des initiatives novatrices (locales, nationales et régionales) à travers le Canada, visant à garantir la sécurité et la sécurité d'Internet pour tous les Canadiens, y compris les Canadiens sans abri, vulnérables et à revenu faible ou limité. Bon nombre de ces projets aident également à fournir efficacement certains types de services, via Internet, aux personnes qui en ont besoin. L'ACEI cherche à assurer un meilleur Canada en ligne.

Le rôle de l’ACEI dans la promotion et la gestion de l’enregistrement .CA est important pour un certain nombre de raisons, notamment les suivantes:
• étant donné que l'extension de domaine .CA est la seule extension de nom de domaine qui identifie un site Web comme étant 100% canadien et contribue à garantir que la présence canadienne requise pour permettre aux personnes, organisations et entreprises d'enregistrer un domaine .CA est remplie;
• Les Canadiens peuvent s’attendre à bénéficier d’un Internet sûr, sécurisé et de confiance grâce à l’enregistrement de leur domaine .CA;
• Il existe une meilleure chance d'obtenir le nom de domaine souhaité, car les noms de domaine .CA sont plus susceptibles d'être disponibles que les noms .COM;
• Réinvestir directement dans la communauté Internet canadienne par le biais du programme d’investissement dans la communauté à partir des recettes provenant de chaque .CA vendu, cela assure un progrès continu;
• Les membres ont leur mot à dire et, en tant que tels, ils aident à définir l'orientation de l'ACEI et à faire progresser Internet au Canada. L'adhésion est ouverte à tous. et
• Selon les recherches, les Canadiens préfèrent se rendre sur les sites Web .CA et y faire leurs achats.

2. Pourquoi désirez-vous faire partie du conseil d’administration de l’ACEI?

Je crois avoir une perspective unique et des idées nouvelles et différentes dont le conseil d'administration de l'ACEI bénéficiera. Je comprends l'importance d'une bonne gouvernance et d'un bon leadership. Mais plus important encore, je me suis toujours intéressé au fonctionnement d'Internet, à son évolution et à la manière dont il peut effectivement être sécurisé, et je suis désireux et disposé à servir / participer / apporter un soutien à l'élaboration de politiques de gouvernance qui: aidera dans ce processus. Peu importe ce que je sais, mes connaissances sont limitées et, à ce titre, je considère cela comme une opportunité d'en apprendre le plus possible sur notre communauté canadienne d'utilisateurs afin de devenir un membre efficace du conseil d'administration de l'ACEI.

Je suis discipliné, j'aime les gens, je m'entends bien et je travaille bien avec la plupart des gens, et je pense pouvoir faire la différence. Je veux faire partie de quelque chose que je considère important.

3. Quelles sont les compétences et les expériences particulières que vous possédez et qui font de vous le meilleur candidat pour le conseil d’administration de l’ACEI?

J’ai travaillé dans les rangs de grandes et de petites organisations et j’ai passé de nombreuses années à élaborer divers rapports analytiques pour appuyer les décisions stratégiques de nombreuses initiatives, notamment en matière de gestion financière, de gestion des risques et de technologies. J’ai également développé des politiques de gouvernance après plus de 30 ans d’expérience dans les domaines de la finance, de la mesure du rendement et de la gestion des risques. J'ai également passé une grande partie de mon temps à gérer le changement dans les systèmes, les processus et les contrôles. et preuve de la capacité à identifier des solutions et à mobiliser des équipes de personnes pour mettre en œuvre des initiatives de méthodologie et de méthodologie de pointe, en partenariat avec diverses parties prenantes.

4. Selon vous, quels sont les trois principaux défis et possibilités qui se présenteront à l’ACEI au cours des trois à cinq prochaines années? Quelle approche adopteriezvous pour résoudre ces enjeux?

Voici les 3 principaux défis de l’ACEI au cours des 3 à 5 prochaines années:
1. À mesure que la technologie évoluera et que l’utilisation d’Internet se développera, il deviendra plus difficile de sécuriser Internet. L’ACEI devra être plus proactive dans l’élaboration de processus d’embauche et de maintien en poste de personnes possédant l’expertise nécessaire pour protéger et protéger les domaines .CA. Ces personnes doivent être activement engagées dans la recherche sur les risques liés aux changements et aux progrès de la technologie Internet, et mener la charge de protéger l’internet au Canada.

2. En raison de ce qui précède, il deviendra plus difficile à gérer à mesure que la gouvernance de l’Internet deviendra plus complexe, ce qui nécessitera la participation de toutes les parties prenantes afin d’élaborer des politiques relatives à l’utilisation de l’internet et à son rôle dans la la vie des Canadiens - car les avantages sont nombreux: éducation, économie, accès aux services gouvernementaux, etc.

3. Rendre Internet plus accessible aux communautés pauvres moins desservies et plus isolées. La vision d'Internet doit être inclusive et abordable pour tous les Canadiens. Tous les Canadiens