Aller au contenu principal

Le Canada s’affiche fièrement comme étant un carrefour technologique et il compte beaucoup de cas de réussites, mais certains Canadiens accusent un retard à cet égard.

L’année dernière, l’ACEI a publié un rapport intitulé « L’écart entre nous : Perspectives pour bâtir un meilleur Canada en ligne. » Nous avons appris que le traitement des besoins des groupes marginalisés ou mal desservis demeure un enjeu clé, car tout le monde devrait pouvoir s’exprimer et participer dans le monde numérique avec confiance à mesure que notre société évolue en ligne.

À quoi ressemblent donc les mesures d’amélioration de l’infrastructure Internet, de l’accès et de la littératie numérique pour les Canadiens?

Le 30 mai, nous avons rassemblé un groupe d’experts qui se penchent sur ces enjeux concernant l’Internet à Vancouver. Nous avions une salle comble lors de cette rencontre au Rosewood Hotel Georgia; tous les sièges étaient occupés et certains devaient rester debout à l’arrière de la salle, alors il s’agissait manifestement d’un sujet important pour nos membres.

« Le Programme d’investissement communautaire de l’ACEI nous permet d’appuyer des initiatives qui offrent l’accès à l’Internet aux Canadiens et qui aident ceux-ci à se brancher en ligne, et à profiter pleinement de leurs expériences en ligne, » affirme Byron Holland, président et chef de la direction de l’ACEI, lors du lancement de l’événement.   

Holland était le modérateur du groupe; il a encouragé les experts à faire part de leurs histoires d’impact, et à partager des exemples concrets des lacunes d’Internet qu’ils ont vues au Canada.  

« Nous voyons des personnes de tous les genres presque tous les jours; entre autres, nous voyons des enfants, des personnes âgées, des réfugiés, et des personnes qui luttent contre la dépendance. Il y a un nombre incalculable de personnes qui n’ont pas accès au téléphone, sans parler d’Internet, » dit Tracey Axelsson du Vancouver Community Network. Chaque jour, elle voit le fossé numérique qui existe entre les nantis et les moins nantis dans sa communauté.

Scott Jamieson du Vancouver Internet Exchange, Mark Hosak du BC Civil Liberties Association, et Bradley Shende de Indigenext étaient également présents à la rencontre.

Ce qu’ont en commun ces organismes est leur relation à l’ACEI. Notre mission consiste à bâtir un meilleur Canada en ligne et nous avons collaboré avec ces quatre organismes en tant que source de financement, allié, ou partenaire.

 

Quels projets à Vancouver visent à combler les lacunes en matière d’accès Internet au Canada?

Les experts présents à la rencontre nous ont présenté quatre projets Internet novateurs qui s’attaquent à ces enjeux. 

  1. Vancouver Internet Exchange (VANIX)
    Ce point d’échange Internet (Internet Exchange Point ou IXP) est un carrefour dans lequel des réseaux indépendants peuvent s’interconnecter directement les uns aux autres, afin d’offrir l’accès Internet plus abordable, rapide et résilient dans la région de Vancouver seulement. 
  2. Version abrégée sur les appareils électroniques 
    Ce guide, rédigé par la BC Civil Liberties Association, est conçu pour les personnes qui traversent la frontière pour entrer au Canada ou qui partent vers les États-Unis par l’entremise des zones de prédédouanement au Canada. Ce guide peut également servir aux non-citoyens qui arrivent au Canada et qui peuvent faire l’objet de fouilles.
  3. Indigenext
    Cet accélérateur appuie les entreprises autochtones. Bradley Shende, un partenaire du projet, s’occupe également de programmes de littératie numérique pour enfants et a dit : « nous voulons nous servir de cet espace pour créer de jeunes leaders qui bondiront vers l’avenir avec les outils et l’infrastructure entrepreneuriale nécessaires pour assurer que tout le monde est sur un pied d’égalité. » 
  4. Système de messagerie texte de masse « streetmessenger.ca »
    Le Vancouver Community Network a conçu une application Web personnalisée qui envoie des alertes par messagerie texte aux personnes dans la pauvreté ainsi qu’aux jeunes à risque et adultes sans abri pour les informer de services d’hébergement, d’alimentation et de santé, ainsi que d’occasions d’emploi ou de formation.

Quel est le rôle de l’ACEI en matière d’élimination du fossé numérique au Canada? 

Le Programme d’investissement communautaire de l’ACEI a pour but de bâtir un meilleur Canada en ligne en finançant des projets Internet menés par des organismes sans but lucratif comme Indigenext, le Vancouver Community Network et la BC Civil Liberties Association. 

Jusqu’à maintenant, l’ACEI a alloué un total de 6,7 millions de dollars à 151 projets à travers le pays. 
Nous avons récemment annoncé les noms des bénéficiaires de subventions pour l’année 2019! Ils viennent de partout au Canada et parmi eux se trouvent nos tout premiers projets venant du Nouveau-Brunswick et de Terre-Neuve-et-Labrador. Consultez la liste entière de projets ici. 

Devenez un membre 

Restez à l’affût des actions que pose l’ACEI pour redonner à la communauté en ligne du Canada et soyez le premier à être informé des rencontres entre les membres dans votre ville. Devenez un membre dès aujourd’hui.