Aller au contenu principal
retourner

Ottawa — 9 juillet 2019 — Aujourd’hui, l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) a publié son bilan annuel de l’état de l’Internet au pays : le Dossier documentaire d’Internet du Canada 2019.

À l’aube de l’été au Canada, plus de 2 000 internautes canadiens ont été sondés; 85 % d’entre eux ne sont pas restés hors ligne pendant au moins une semaine lors de la dernière année, et seulement une personne sur cinq avait passé huit heures consécutives sans se connecter au réseau.

Constats principaux

  • Les baby-boomers adoptent de plus en plus les téléphones intelligents; le pourcentage de personnes âgées de 55 ans et plus qui naviguent sur le Web à partir d’appareils mobiles.
  • Trois quarts des Canadiens naviguent sur Internet en regardant la télévision.
  • 46 % des Canadiens avouent qu’ils utilisent leur appareil mobile lorsqu’ils sont à la salle de bain (et d’autres étaient trop gênés pour l’avouer).
  • L’Internet change tous les aspects de notre vie :
    • 9 % des utilisateurs ont terminé leurs études en ligne;
    • 16 % des utilisateurs se sont trouvé une maison en ligne;
    • 22 % des utilisateurs se sont trouvé un emploi en ligne;
    • 10 % des utilisateurs ont rencontré leur époux ou épouse en ligne.
  • 64 % des Canadiens affirment qu’ils préfèrent acheter des produits offerts par des détaillants canadiens en ligne.
  • 45 % des répondants offrent du soutien technique informel à des membres de leur famille.
  • Sept utilisateurs d’Internet sur dix disent qu’ils seraient peu susceptibles d’acheter une maison dans une région n’offrant pas de services Internet haute vitesse.
  • Le Nouveau-Brunswick a perdu son titre de province ayant la meilleure vitesse de téléchargement moyenne au Canada. La Colombie-Britannique (52,28 Mbit/s) et l’Alberta (52,14 Mbit/s) ont dépassé le Nouveau-Brunswick (50,41 Mbit/s) en 2019.
  • Les Québécois sont ceux qui cherchent le plus souvent du contenu canadien en ligne; 22 % d’entre eux affirment qu’ils le font souvent ou toujours. D’autre part, les utilisateurs de la Colombie-Britannique sont ceux qui cherchent le moins souvent du contenu canadien; 39 % d’entre eux en cherchent rarement ou jamais.
  • Les vitesses de téléchargement moyennes dans les régions urbaines distancent rapidement celles dans les régions rurales. Entre 2018 et 2019, les vitesses de téléchargement moyennes dans les régions urbaines ont augmenté de plus de 200 %, tandis que celles dans les régions rurales ont augmenté d’un peu plus de 150 %.

Propos des porte-paroles

« Internet a transformé tous les aspects de nos vies pour le mieux, en majeure partie. Notre défi pour l’avenir sera de développer une relation saine avec Internet et de profiter de celle-ci afin d’améliorer la qualité de vie de tous les Canadiens. »

– Byron Holland, président et chef de la direction, ACEI

« La connectivité Internet fait de grands bonds partout au pays, mais nous avons encore du chemin à faire. Étant donné que l’accès à une connexion Internet rapide et fiable est indispensable à notre économie, nos communautés et nos vies, nous devons continuer à avancer afin d’assurer que les Canadiens d’un océan à l’autre ont accès à une bonne connexion Internet. »

– Jacques Latour, dirigeant principal des technologies, ACEI

« À mesure que le Canada continue d’adopter l’économie numérique, la confiance devient de plus en plus importante. Nous sommes fiers du fait que les Canadiens continuent à voir “.CA” comme un symbole de confiance et de fiabilité lorsqu’ils effectuent leurs activités commerciales en ligne. Nous nous réjouissons à l’idée d’aider les milliers de petites entreprises qui n’ont pas encore une présence de marque en ligne à l’établir. »

– David Fowler, vice-président du marketing et des communications, ACEI

Ressources complémentaires

À propos du Dossier documentaire d’Internet du Canada

L’ACEI a créé le Dossier documentaire d’Internet du Canada grâce à un sondage en ligne mené par The Strategic Counsel. La recherche que mène l’ACEI vise à établir les tendances dans l’utilisation d’Internet au Canada. Un total de n = 2 050 internautes adultes (18 ans et plus) canadiens ont été interrogés en mars 2019, et l’échantillon utilisé est proportionnel à la population en matière d’âge, de région et de genre. Les données supplémentaires ont été extraites de M-Lab et les statistiques de l’industrie mondiale des domaines ont été tirées de Zook, de CENTR et de ntldstats.com.

À propos de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) gère le domaine de premier niveau .CA au nom de l’ensemble de la population canadienne. De plus, l’ACEI conçoit des technologies et des services — comme le D-Zone DNS Firewall — qui contribuent à l’atteinte de son objectif qui consiste à bâtir un meilleur Canada en ligne. L’équipe de l’ACEI exploite l’un des domaines nationaux (ccTLD) dont la croissance est la plus rapide, un réseau DNS mondial à haute performance et l’une des solutions de registre d’arrière-plan les plus évoluées.

 

 

Spencer Callaghan

Communications manager

ACEI