Aller au contenu principal

Bâtir pour l’avenir

Introduction

L’industrie d’Internet a connu un changement rapide et fondamental au cours des dernières années. Cette transformation a donné lieu à des perturbations, à de l’innovation et à la promesse de nouvelles possibilités. La période que nous vivons est palpitante.

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) aborde de front cet environnement stimulant. L’équipe de l’ACEI a repéré des possibilités dans un marché évolutif. Il s’agit pour elle d’établir un milieu opérationnel sûr et sécurisé pour le .CA tout en maintenant l’investissement dans la communauté Internet du Canada.


Retour sur le plan stratégique 2014-2016 de l’ACEI

L’année financière 2016 a constitué un point pivot pour l’organisation.

L’achèvement d’un plan stratégique (année financière 2014-2016) et l’adoption d’un nouveau plan (année financière 2017-2020) ont marqué un moment crucial pour l’ACEI. L’heure était à la réflexion sur sa réussite et l’avenir de l’organisation.

Dans le cadre du plan stratégique 2014-2016, l’ACEI a prédit un bouleversement sans précédent du marché des domaines. Au cours des 18 derniers mois, l’industrie des domaines a été mise sens dessus dessous. Le lancement de plus de 1 000 nouveaux domaines génériques de premier niveau (goldes) s’est présenté à l’ACEI à la fois comme un défi que l’organisation a relevé sans détour et une occasion qu’elle a saisie sur-le-champ. Consciente de l’échappée existante sur le marché canadien des domaines, l’ACEI a travaillé avec ses partenaires intermédiaires dans une optique stratégique. Ensemble, ils ont augmenté la notoriété du .CA sur le marché canadien. Ce faisant, le .CA est demeuré le choix de prédilection des internautes canadiens, et ce, malgré la concurrence nouvelle.

Huit clients actuels sur 10 sont susceptibles de recommander un domaine .CA à quelqu’un souhaitant enregistrer un nouveau nom de domaine.

Recherche de suivi menée par The Strategic Counsel/l’ACEI

 

Le plan stratégique 2014-2016 a tracé la trajectoire de la croissance soutenue de l’ACEI, cultivant l’espace du nom de domaine .CA tout en diversifiant ses sources de recettes. Grâce à des investissements croissants dans le développement de nouveaux produits, l’ACEI a mis à profit son expertise du DNS et de l’exploitation du registre. L’ACEI a lancé le service DNS Anycast D-Zone, lequel témoigne de l’engagement de l’ACEI à favoriser au Canada un Internet sûr et sécurisé pour les gens, les entreprises et les entités publiques. L’ACEI a aussi lancé des services destinés aux registres, par exemple la plateforme Fury et les ateliers sur les gTLD. C’est ainsi que l’organisation est devenue le choix stratégique pour les personnes et les sociétés à la recherche de solutions leur permettant d’exploiter leurs domaines en toute sécurité.

Pour atteindre cette diversification, l’ACEI a acquis des expertises techniques et des capacités opérationnelles nouvelles. À la fin de l’année financière 2016, de nouveaux produits, des propriétés intellectuelles enrichies et la diversification des compétences et des capacités de l’équipe de l’ACEI ont constitué d’importants atouts alors que l’organisation entreprenait une période de changement et de croissance.

Non seulement le plan stratégique 2014-2016 était axé sur de nouveaux investissements dans les technologies et les gens, mais il a aussi constitué un changement majeur intentionnel d’orientation stratégique. L’organisation devait se développer, augmenter sa réactivité opérationnelle et rationaliser ses processus afin de donner lieu à de nouvelles façons de travailler. Tout au long de ce virage, le .CA est resté le fondement de l’ACEI. L’organisation est restée fidèle à sa norme rigoureuse d’excellence opérationnelle, équilibrant les nouvelles possibilités avec son mandat de toujours : exploiter un registre de catégorie mondiale.

Ces travaux ont aidé l’ACEI à investir dans le paysage d’Internet au Canada. Elle a réalisé d’importants investissements dans l’infrastructure d’Internet, dans les compétences ainsi qu’en recherche et en élaboration de politiques visant à améliorer l’expérience vécue sur Internet par toutes les Canadiennes et tous les Canadiens.


L’industrie du domaine d’aujourd’hui

L’approbation des nouveaux suffixes de domaine par la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) il y a quelques années a provoqué l’un des plus grands changements qu’Internet ait connus depuis sa création. Plusieurs des nouveaux TLD proposés sont arrivés en ligne au cours de l’année financière 2016. À présent, plus de 1 000 nouveaux suffixes de domaine se retrouvent sur le marché. Cette nouvelle concurrence a des répercussions, tant sur les domaines nationaux (ccTLD) que sur les exploitants de domaine de la première heure et les nouveaux gTLD en soi. Des modèles de gestion sont mis à l’épreuve et devront être adaptés. Par exemple, les exploitants des nouveaux domaines s’efforcent toujours de s’approprier une source de recettes durable dans ce marché devenu encombré.

Croissance des nouveaux gTLD

Croissance des nouveaux gTLD 2016

 

Plusieurs géants d’Internet considérés comme des acteurs de premier plan dans la course pour l’obtention de nouveaux domaines n’ont toujours pas démarré. Tant Google qu’Amazon se sont révélés lentes (ou prudentes) à capitaliser sur les douzaines de nouveaux suffixes de domaine que l’une et l’autre possèdent. Ce marché n’a pas fini de se transformer. Alors que de nouveaux gTLD passent en ligne chaque semaine, il est encore trop tôt pour en évaluer l’incidence.

Au terme de l’année financière 2016, l’ACEI se trouve dans une position financière solide, sous le signe de la durabilité.


Le .CA poursuit sa croissance

Taux de croissance annuel du .CA 2016

*Croissance totale de l’industrie des ccTLD excluant la Chine.

Le domaine .CA a poursuivi sa croissance pendant l’année financière 2016 alors qu’au 31 mars, 2 463 269 .CA étaient enregistrés, dépassant les prévisions internes. À l’échelle mondiale, la communauté des TLD et des ccTLD de la première heure voit sa croissance s’essouffler. Des homologues de l’ACEI ont même connu une croissance négative ces dernières années.

2 463 269 .CA enregistrés

L’ACEI a travaillé d’arrache-pied pour mettre un frein au ralentissement de sa croissance. Des dépenses judicieuses en publicité, des programmes axés sur les intermédiaires pour augmenter la notoriété du .CA sur le marché et le renforcement soutenu de la marque .CA a permis à l’ACEI de poursuivre sa croissance dans un marché pourtant stagnant. L’ACEI reste l’un des TLD établis de longue date dont la croissance est la plus rapide. Depuis 2013, l’ACEI n’a jamais cessé de dépasser la croissance moyenne des ccTLD.

Alors qu’elle gère plus de 2,4 millions de domaines, l’ACEI occupe une position de choix pour maintenir la sécurité et la stabilité de l’espace du nom de domaine .CA tout en continuant à faire croître ses recettes toujours plus diversifiées. L’ACEI a continué à investir dans le rendement du .CA en améliorant la résilience du DNS et en mettant à niveau continuellement l’infrastructure sous-jacente. Pendant une telle période caractérisée par le changement et la transition, l’ACEI a maintenu un taux de satisfaction élevé chez sa clientèle principale.

Taux moyen annuel de satisfaction des titulaires au cours des cinq dernières années : 79 %


Favoriser la réussite des intermédiaires de l’ACEI

Les intermédiaires de l’ACEI représentent son réseau de relations le plus important. À titre de revendeurs de domaines, d’entreprises d’hébergement et d’entrepreneurs d’Internet vendant des domaines à la population canadienne, une industrie du domaine établie pour sa durabilité au pays est cruciale pour la réussite du .CA et la stabilité financière de l’ACEI.

Au cours de l’année financière 2016, l’ACEI a de nouveau offert à ses partenaires intermédiaires des programmes de marketing visant à les encourager à faire la promotion du .CA sur leur site Web, dans les médias sociaux et leur publicité, ainsi qu’au moyen de prix réduits dont profitent les utilisateurs finaux.

Le programme de marketing 2016 de l’ACEI à l’intention des intermédiaires a contribué à étoffer les tactiques de marketing qu’ils déploient. Grâce au programme, les partenaires intermédiaires qui mettent le .CA à l’avant-plan ont profité d’un accès exclusif aux ressources de l’ACEI destinées à placer le .CA sous les projecteurs. L’analyse démontre que les programmes multicanaux de marketing numérique auxquels des partenaires intermédiaires clés ont participé ont influé sur la croissance du .CA au cours de l’année financière 2016.


Pour l’avenir de l’organisation, le plan stratégique 2014-2016 de l’ACEI a permis d’établir des bases solides en matière de technologie et de produits.

À présent, le Canada dispose de l’une des meilleures infrastructures DNS dans le monde.

Dans le cadre du plan stratégique 2014-2016 de l’ACEI, l’organisation a admis le besoin d’une infrastructure DNS de qualité supérieure afin de protéger l’espace du domaine .CA contre une nouvelle génération d’acteurs malveillants et de menaces en ligne.

L’équipe de l’ACEI a construit un réseau DNS anycast de catégorie mondiale qui se mesure au nec plus ultra au sein de l’industrie. Dans la foulée des activités pratiquées par l’ACEI dans le but de bâtir un meilleur Canada en ligne, elle a offert ce service à sa clientèle sous le nom de service DNS Anycast D-Zone. D-Zone permet à sa clientèle d’offrir à ses internautes canadiens l’expérience d’un Internet plus résilient. Alors que plus de clients adoptent D-Zone et investissent dans l’entretien de leur DNS, au Canada, l’écosystème d’Internet devient plus sûr que jamais. Le message qu’a lancé l’ACEI en établissant un DNS qui privilégie le Canada interpelle les leaders progressifs d’Internet à la recherche de nouvelles façons de servir le marché canadien en lui offrant des services de qualité supérieure.

Qu’est-ce que le DNS?
Le DNS ou système de noms de domaine se trouve au cœur du fonctionnement d’Internet. Le DNS fait en sorte que lorsque vous interrogez votre navigateur ou le client de messagerie, le message se rende au bon endroit au moyen d’un langage compris par les ordinateurs. Il s’agit du lien entre votre ordinateur et les millions d’éventuels sites de serveur à l’échelle mondiale, lesquels hébergent l’information qui constitue Internet.


Dans le cadre de notre propre gestion des risques d’entreprise, nous avons tenu compte des attaques par DDoS qu’ont subies des sites gouvernementaux. Nous désirions faire en sorte que l’information appartenant à la Ville soit mieux protégée et que les Hamiltoniens puissent accéder aux services en ligne avec rapidité et constance. Comme aucun achat d’équipement n’a été nécessaire et que nous avons reçu un soutien indéfectible de l’Autorité canadienne des enregistrements Internet, DNS Anycast D-Zone est une excellente solution pour la Ville de Hamilton.

Peter MacNeil, architecte en chef ‒ sécurité et technologie, à la Ville de Hamilton


Créer un registre bâti pour les affaires

La mise au point de la plateforme de services de l’ACEI destinés aux registres s’est terminée à la fin de l’année financière 2016. Créée en vue des besoins à venir du domaine .CA, elle intègre des caractéristiques qui permettent aux TLD de faire face à la concurrence dans le secteur des domaines d’aujourd’hui. Cette plateforme fait écho au besoin d’une gestion administrative stable et sécurisée tout en proposant des modèles exclusifs de tarification, de promotion et de soutien qui contribueront à l’augmentation des recettes et propulseront la croissance dans un marché concurrentiel.

Dans le cadre des services destinés aux registres, l’ACEI aide les organisations canadiennes à comprendre les possibilités que présentent les nouveaux TLD et soutient les leaders d’Internet dans leur processus décisionnel visant à déterminer de quelle façon les nouveaux TLD s’inscrivent dans leur stratégie numérique.


L’ACEI s’est attaquée à la construction d’une équipe, d’une structure commerciale et de processus qui conviennent à un marché exigeant.

Le personnel talentueux constitue la ressource stratégique de l’ACEI

L’ACEI a travaillé dur pour mettre sur pied son équipe au portefeuille de compétences et de talents qu’il lui faut pour atteindre ses objectifs. Grâce à des investissements constants dans l’embauche de nouveaux membres du personnel, l’ACEI accueille aujourd’hui certains des plus grands experts des DNS dans le monde ainsi que plusieurs développeurs, experts des affaires et spécialistes du marketing de premier plan. Alors que l’ACEI continue à défricher de nouveaux secteurs d’activité et à veiller sur la communauté d’Internet au Canada, son personnel talentueux se révèle essentiel.

L’ACEI s’est investie dans la création d’une culture qui salue l’innovation et l’excellence.

Dénombrement des effectifs par année 2016

L’investissement de l’ACEI en culture et en personnel talentueux rapporte gros. Pendant deux années consécutives, AON Hewitt l’a consacrée au nombre des employeurs de choix dans la catégorie des petites et moyennes entreprises canadiennes. Elle a aussi été parmi les meilleurs employeurs dans la région de la capitale nationale. Il va sans dire qu’une telle réputation facilite le recrutement du personnel le plus talentueux, puisque ce sont ces gens qui choisissent où ils feront leur marque.


Bâtir un moteur innovateur à l’ACEI : les Labos de l’ACEI

L’ACEI a fait le vœu de tout améliorer, et ce, à l’échelle de l’organisation. Depuis l’évolution de l’état de l’infrastructure DNS au Canada jusqu’à la création de nouveaux produits et services qui soutiennent le mandat de l’ACEI, son équipe comprend parfaitement le besoin d’innover et de réagir au climat commercial instable.

Les Labos de l’ACEI ont vu le jour dans l’intention de placer l’innovation au cœur de l’organisation. En tant que plaque tournante d’idées et de technologies nouvelles, orchestrés par le dirigeant principal de la technologie à l’ACEI, l’objectif poursuivi par les Labos consiste à concevoir de nouveaux produits et programmes au soutien du développement de produits, de la durabilité financière et de la construction d’un meilleur Canada en ligne.

L’ACEI cultive une vision de solidité et de durabilité d’Internet au Canada. Elle comprend que les partenariats, la collaboration et le dialogue constituent les clés absolues permettant de relever les défis complexes devant lesquels se trouve la communauté d’Internet au Canada.


Recueillir des données dans l’intérêt public

Au cours de l’année financière 2016, l’ACEI a terminé le déploiement de son test de performance Internet (TPI). Grâce à trois nœuds d’essai situés à Toronto, à Montréal et à Calgary, les internautes canadiens sont désormais en mesure de mettre à l’épreuve la performance de leur Internet, et ce, dans les conditions véritables du réseau. Le test de l’ACEI tient compte de la congestion du réseau, de l’heure de la journée et d’autres facteurs influant sur la performance. Il consigne aussi l’adoption des DNSSEC et d’IPv6 lui permettant de faire état des progrès accomplis au Canada lorsqu’il s’agit d’assurer l’avenir de son réseau au moyen des plus récentes technologies.

En avril, l’ACEI a fait état des premiers résultats issus du TPI. C’est ainsi qu’elle aide les Canadiennes et les Canadiens à comprendre où se classe leur ville ou leur province par rapport aux autres grands centres.

Ces résultats peuvent être utiles pour éclairer les échanges. Ils procurent une référence importante guidant les organisations et les gouvernements qui s’emploient à améliorer la performance d’Internet au Canada.

Puisque le test de l’ACEI est alimenté par les internautes, chaque nouvel utilisateur participe à l’enrichissement des résultats.

Mettez votre connexion à l’épreuve


Un catalyseur des IXP du Canada

Il y a déjà longtemps que l’ACEI s’est faite la championne des points d’échange Internet (IXP) du Canada. Elle a catalysé leur création et leur réussite grâce à son financement, à son soutien en matière de gouvernance et à son expertise technique. L’ACEI agit en fonction de sa conviction fondamentale selon laquelle les fournisseurs de contenu, les FSI et les principaux utilisateurs d’Internet (par exemple, les entreprises, les universités et les commissions scolaires) gagneraient à envisager l’appairage comme option cruciale pour le renforcement de la résilience de leurs réseaux et l’amélioration de leur performance. Cette année, l’organisation a poursuivi ses travaux avec plusieurs IXP, plaidant pour l’appairage et des architectures Internet robustes privilégiant le Canada dans toute la mesure du possible.

Carte des PEI - 2016


Rassembler la communauté d’Internet au Canada

En juin 2015, l’ACEI a tenu le cinquième Forum canadien sur l’Internet (FCI), un événement annuel. C’est ainsi qu’elle a rassemblé plus de 100 intervenants d’Internet qui ont abordé l’urgent dossier de la gouvernance mondiale. L’événement a réuni des chefs de file participant au débat sur le transfert du rôle traditionnel de surveillance des activités de l’Internet Assigned Numbers Authority (IANA) joué par le gouvernement des États-Unis, un épisode crucial dans l’histoire de l’industrie des domaines et plus généralement, d’Internet.

Le FCI, inspiré du Forum sur la gouvernance d’Internet (FGI), un événement international, a été lancé par l’ACEI avec le soutien d’Industrie Canada. Tous les ans, le Forum rassemble la communauté canadienne d’Internet dans le but de traiter d’enjeux urgents en matière de gouvernance d’Internet et de politiques.


Plus de 2 millions de dollars investis dans la communauté Internet du Canada

Le Programme d’investissement communautaire (PIC) de l’ACEI constitue un élément essentiel du soutien qu’apporte l’organisation au changement positif et aux solutions innovantes au sein de la communauté Internet du Canada. Depuis son lancement en 2014, le PIC a investi plus de 2 millions de dollars dans 54 projets. Cette année, les organismes subventionnés se consacrent à diverses questions, notamment à la littératie numérique, à la confidentialité et à la sécurité, à l’accessibilité, à la connectivité et autres.


Grâce au Programme d’investissement communautaire, d’une idée, Kids Code Jeunesse est devenue une organisation nationale qui soutient en matière de programmation informatique des milliers d’enfants et d’enseignants dans le système d’éducation. Partisans de la première heure, les membres de l’équipe de l’investissement communautaire font partie intégrante de notre organisation. Ils nous ont encouragés à chaque étape.

Kate Arthur, fondatrice et directrice générale, Kids Code Jeunesse


Un investissement d’un autre million de dollars dans le financement est prévu pour l’AF17. En la matière, les décisions sont prises par le comité de l’investissement communautaire, un groupe d’éminents membres du conseil d’administration de l’ACEI et d’experts de la communauté.

Avoir un impact

Impact des projets du PIC 2016

* auto-déclaré par les récipiendaires en date de mars 2016.


Au cours des derniers mois de 2016, le conseil d’administration de l’ACEI a approuvé un nouveau plan stratégique ambitieux pour 2017-2020. En vertu de ce nouveau plan, l’attention de l’organisation cible la prestation soutenue des services du .CA et réaffirme son engagement auprès de la communauté Internet du Canada. Le nouveau plan de l’ACEI est réaliste, mais ambitieux : il engage l’ACEI à bâtir un meilleur Canada en ligne.

Prenez connaissance du nouveau plan stratégique de l’ACEI.


L’adhésion à l’ACEI offre aux titulaires d’un domaine .CA une façon de participer à la gouvernance de l’ACEI et de réseauter avec les leaders canadiens d’Internet.

Les quelque 14 000 membres de l’ACEI font en sorte que l’organisation et le domaine .CA continuent à exercer leurs activités en accordant la priorité absolue aux besoins de la communauté Internet du Canada. Les membres de l’ACEI élisent son conseil d’administration et jouent un rôle dans sa gouvernance. Ils se rassemblent annuellement en personne et en ligne à l’occasion de l’assemblée générale annuelle (AGA) ainsi que d’événements de réseautage au sein des collectivités à l’échelle du pays.

L’ACEI s’emploie à informer ses membres de même qu’à les mobiliser grâce à des événements intéressants et à un bulletin d’information trimestriel passionnant.

Taux de satisfaction moyen annuel des membres pendant la mise en œuvre du plan stratégique 2014-2016 : 80 %

En visitant le www.acei.ca/adhesionet en présentant une demande d’adhésion, les entreprises et les particuliers titulaires d’un domaine .CA peuvent devenir membre facilement et en un rien de temps.


Téléchargez les états financiers 2016 de l’ACEI.

Les 10 meilleurs fournisseurs de l’ACEI

En ordre alphabétique, vous trouverez ci-dessous les 10 meilleurs fournisseurs de l’ACEI pour l’année financière 2016.

  • Allstream inc.
  • CDW Canada inc.
  • Compucom
  • Fleming Communications inc.
  • Interex
  • Lansdowne Office inc.
  • Manulife
  • Oracle Corporation Canada inc.
  • Centre de données Rogers inc.
  • Scalar Decisions inc.

Téléchargez le document en format PDF


Mes réflexions au sujet de l’année financière 2015-2016 de l’ACEI

Chers membres,

L’année financière 2015-2016 constitue un virage déterminant pour l’ACEI. Nous concluons un plan stratégique triennal et naviguons en poursuivant un nouvel ensemble d’objectifs ambitieux. Le moment est venu pour nous de regarder en arrière afin d’évaluer dans quelle mesure nous sommes parvenus à nous approprier le changement et à placer l’ACEI dans les meilleures conditions pour l’avenir.

Byron headshot 2016

Plusieurs des tendances devant lesquelles se trouve l’ACEI aujourd’hui avaient été prévues dans notre plan stratégique 2014-2016. Ainsi, nous sommes outillés pour exploiter les occasions nouvelles et réalisons en même temps notre mandat fondamental qui consiste à offrir le .CA tout en bâtissant un meilleur Canada en ligne.

Partout dans le monde, le marché des domaines nationaux (ccTLD) est parvenu à maturité. Cette année, plusieurs de nos pairs ont connu une croissance nulle, sinon négative. Le secteur des domaines est actuellement plongé dans le lancement de plus d’un millier de nouveaux domaines génériques (par exemple, .xyz, .work, ou .nyc) approuvés par la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers [ICANN]) en 2013. À présent, plus de 23 millions de ces domaines sont enregistrés.

Dans ce contexte, l’activité principale de l’ACEI demeure robuste. Le nombre de domaines gérés par l’ACEI a grimpé de 4 pour cent au cours de l’année financière 2016 et ce mois-ci, nous venons tout juste d’atteindre les 2,5 millions de domaines .CA. Nous sommes conscients du fait que le marché canadien des domaines n’est pas saturé. (Les Canadiennes et les Canadiens enregistrent moins de noms de domaine par personne que les gens d’ailleurs dans le monde). Alors, nous travaillons dur avec nos partenaires intermédiaires pour faire en sorte que le .CA demeure un choix attrayant pour les gens qui utilisent Internet.

Toutefois, pour poursuivre nos activités, il n’est pas possible de compter exclusivement sur les enregistrements .CA. Nous nous sommes donné comme objectif de diversifier les sources de recettes de l’ACEI et nous progressons dans cette voie. Ainsi, nous faisons en sorte de financer nos activés à même hauteur qu’auparavant. Pour y parvenir, nous avons adopté une démarche stratégique en tirant parti des investissements qui soutiennent notre principale activité pour créer des produits et des services qui apportent une valeur ajoutée à l’écosystème d’Internet au Canada.

Nous avons mis au point la solution DNS la plus évoluée au Canada : le service DNS Anycast D-Zone. L’empreinte de ce service au Canada est plus importante que celle de tout autre sur le marché; elle s’étend à des communautés à l’échelle du pays, améliorant la performance des organisations et des utilisateurs finaux canadiens.

Notre service DNS a suscité beaucoup d’intérêt chez les leaders des technologies de l’information cherchant à améliorer la performance et la résilience au profit de leur clientèle et de leurs internautes canadiens. Nous avons établi des partenariats avec plusieurs réseaux de recherche et d’éducation au Canada, soit ORION, Cybera et ACORN, afin d’assurer la prestation de services DNS en milieu universitaire et collégial. Par ailleurs, nous sommes en bonne voie de pénétrer dans les marchés hospitalier et municipal.

Grâce à la réputation de l’ACEI au sein de la communauté Internet internationale, nous servons aussi une clientèle d’ailleurs dans le monde. Récemment, nous avons annoncé notre partenariat avec le domaine national .SE. L’objectif consiste à faire en sorte que la Suède assure la prestation du service DNS Anycast pour sa clientèle nationale. À présent, l’ACEI compte aussi parmi les prestataires de service DNS du .DK, le domaine national du Danemark.

Au cours de la dernière année financière, nous avons également terminé le développement de notre plateforme de services de registre et travaillons actuellement à l’intégration de notre premier client pour ce produit, le .kiwi. Mise au point pour le registre du domaine .CA de nouvelle génération, notre offre capte aussi l’intérêt de nouveaux exploitants de gTLD à la recherche d’une plateforme polyvalente et conviviale pour leur entreprise.

La conjugaison de ces efforts et de notre engagement indéfectible à l’égard des points d’échange Internet, du financement de projets communautaires canadiens sans but lucratif et du rassemblement des Canadiennes et des Canadiens lorsqu’il s’agit de discuter des enjeux qui se profilent en matière d’Internet ont conféré à l’ACEI une place de choix essentielle dans l’écosystème d’Internet au Canada. Nos partenariats et nos investissements participent au soutien de la littératie numérique, de services en ligne innovants et d’un accès plus étendu à Internet. Ils permettent aussi d’appuyer la production de recherche sur des questions numériques qui se dessinent. Depuis sa création, le Programme d’investissement communautaire de l’ACEI a investi 2,2 millions de dollars dans 54 projets à l’échelle du pays. Un autre million de dollars s’ajoutera à cette somme au cours de l’année financière 2017.

Pour en apprendre davantage sur les projets et les programmes de l’ACEI, veuillez lire la version intégrale du Rapport annuel aux membres de l’ACEI. Peut-être aimeriez-vous également examiner notre nouveau plan stratégique s’appliquant aux années financières 2017 et 2018 consultable ici.

Acceptez mes salutations cordiales,

Byron Holland, président et chef de la direction
Autorité canadienne pour les enregistrements Internet