Aller au contenu principal

Tareq Hadhad, le fondateur de Peace by Chocolate, a grandi entouré des effluves de ce qui deviendrait la matière première de sa vie : le chocolat doux, onctueux et délicieux. Certains croiraient rêver. Pour Tareq, c’était un gagne-pain. Le chocolat, c’était l’affaire familiale. Tout petit, en Syrie, il regardait son père qui s’affairait à préparer de succulentes gâteries pour toute la communauté.

« En Syrie, la fabrication de chocolat passionnait mon père. C’était un chocolatier d’exception », affirme Tareq.

La première usine de la famille a ouvert ses portes à Damas en 1985. À l’époque, la paix y régnait. Puis, en 2012, la guerre civile syrienne est venue ravir l’entreprise familiale au cours d’un raid de bombardement. Tareq et sa famille, incertains de leur avenir en Syrie, se sont installés dans un camp de réfugiés où ils vécurent pendant trois ans.

« Notre réalité s’est trouvée transformée à jamais, nous ne rêvions que de cette vie que nous chérissions. Lorsque notre famille a été invitée au Canada et que nous sommes devenus citoyens canadiens à part entière, tous nos rêves se sont réalisés », explique Tareq.

Le temps de la reconstruction 

C’est en terre canadienne que Tareq a reconstruit l’entreprise de son père.

Le 10 août 2016, Tareq et sa famille ont ouvert une usine de chocolat à Antigonish en Nouvelle-Écosse.

« Grâce au soutien de notre nouvelle communauté et des gens de la Nouvelle‑Écosse, notre entreprise est de nouveau sur pied, et nous renouons avec le travail que nous adorons, affirme-t-il. Mais pour nous, il est essentiel de donner en retour à la collectivité qui nous a accueillis. »

L’approche inédite choisie par Tareq, laquelle consiste à fusionner les cultures syrienne et canadienne, a donné lieu à une réussite allant au-delà de ses espérances qu’il accueille avec joie.

« Nous sommes débarqués au pays avec pour bagage les connaissances, les compétences et les recettes que nous avions peaufinées en Syrie pendant les 35 dernières années, a repris Tareq. À présent, les traditions canadiennes viennent s’intégrer à ce savoir-faire : des chocolats en forme de feuilles d’érable ont été créés, et le sirop d’érable parfume délicieusement certaines de nos recettes. »

Actuellement, la page d’accueil de leur site Web met en vedette la boîte du 150e du Canada, un texte sur la paix et la prière pendant le ramadan ainsi qu’une vidéo de Justin Trudeau relatant l’histoire de Peace by Chocolate devant les Nations Unies.

Passer en ligne

Pendant les trois premiers mois de son aventure, Tareq a vendu ses chocolats à partir d’une seule boutique située à Halifax. Le bouche-à-oreille a fait son œuvre, la demande a augmenté, et Tareq a vite vu la nécessité d’établir la présence en ligne de Peace by Chocolate (en anglais). À partir de là, les choses se sont précipitées.

« Faire passer notre entreprise en ligne s’est révélé extrêmement utile. Au-delà de la publicité, ce site nous a conféré de la crédibilité, explique le chocolatier. Nous voulons que les gens sachent d’où proviennent les produits qu’ils achètent tout en leur montrant notre fierté d’appartenance canadienne. Le nom de l’entreprise, Peace by Chocolate, illustre bien le caractère multiculturel de notre pays », dit Tareq.

Il espère qu’à l’aide de chaque gâterie chocolatée vendue, la paix et l’inclusion se propageront à l’échelle canadienne :

Pour nous, le thème de la paix était essentiel, parce qu’il s’agit de la valeur la plus noble qui soit. Aussi, le chocolat est le produit du bonheur — le produit magique du bonheur.

Bien plus qu’un outil commercial, le site Web de Peace by Chocolate véhicule le périple des Hadad et tient lieu de témoignage éclatant prouvant aux populations réfugiées qu’elles aussi peuvent réussir au Canada.

Selon Tareq, « Peace by Chocolate confirme la résilience et la détermination des entrepreneurs et leur démontre qu’ils peuvent tout recommencer n’importe où. Chaque bouchée de chocolat que nous fabriquons propage le bonheur. »

Le choix du .CA

Tareq affirme qu’en choisissant un nom de domaine .CA, il savait que son site Web allait inspirer la confiance et le respect chez sa clientèle de partout dans le monde.

Bien qu’il compte partir à la conquête du marché international, il affirme que le .CA restera toujours son domaine de choix pour dire à la planète entière à quel point Peace by Chocolate est fière d’être canadienne. 

Cet article a été produit avec le soutien de StartUp Canada dans le but de dresser le portrait d’entreprises canadiennes.


Les entreprises, idées et projets canadiens qui se démarquent commencent par un nom de domaine .CA.  Si vous souhaitez avoir une présence en ligne, réservez votre nom de domaine dès aujourd'hui.